créer un blog ou un site | www.i-citoyen.com | www.i-rhonealpes.com | www.i-grandlyon.com | www.i-lyon.com

Présentation

Robert Luc, historien de la Croix-rousse.

Les Bambanes, les traboules de Lyon et les canuts de la croix-rousse.

robert.luc2@wanadoo.fr
04 78 27 11 51


Nous trouver Nous trouver

Décembre

DiLuMaMeJeVeSa
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Le 19 juillet....1876

Jacques Ambroise Bodin décède à Lyon. Né le 20 mars 1788 à Orios en Isère, il fut conseiller municipal (1840-1848), président du tribunal de commerce et administrateur des hospices. C'était un négociant qui acheta le Clos des Colinettes sur lequel fut tracé une rue qui porte aujourd'hui son nom (de la place Bellevue à la montée Saint Sébastien). En 1831, lors de la révolte des Canuts de novembre s'élevait à l'extrémité de cette rue, la barrière Saint-Laurent qui séparait Lyon de la ville de la Croix-Rousse. De violents combats se déroulèrent dans ce secteur.

Publié le 19 juillet 2005 à 06:54:30 dans Ce jour là.... | Commentaires (0) |

Le 18 juillet...1792

Ce jour là le Conseil de la commune de Lyon au regard des dangers qui menacent la ville et la France, décide d'ouvrir un registre pour inscrire les citoyens qui veulent "voler aux frontières".

Publié le 18 juillet 2005 à 07:11:45 dans Ce jour là.... | Commentaires (2) |

Le 17 juillet...1815

Ce jour là, Jean-Joseph de Mellet, comte de Fargues, redevient maire de Lyon. Il l'a été une première fois du 27 novembre 1814 au 30 avril 1815. Un royaliste convaincu qui mourut jeune, en 1818 à l'âge de 41 ans. Mais il est surtout le symbole de l'opportunisme : En mars 1815 Napoléon débarque à Golfe Juan. Il fait aussitôt placarder une affiche le 7 où il invite les citoyens "à l'amour du roi face à celui qui violait son serment et vient de quitter l'île d'Elbe accompagné de quelques égarés et d'une poignée de déserteurs." 4 jours plus tard, les murs de Lyon affichent une autre proclamation, toujours signée par monsieur le comte qui incite la population "à bien recevoir celui qui vient d'arracher notre belle patrie aux horreurs de l'anarchie joignant au titre de Grand Capitaine celui de Législateur". Cette curieuse attitude n'empêche pas notre bonne ville de toujours honorer cet homme de "convictions". La rue qui va de la place Sathonay à la place Fernand Rey est là pour en témoigner.

Publié le 17 juillet 2005 à 08:19:53 dans Ce jour là.... | Commentaires (0) |

Le 16 juillet....1793

A six heures du soir Joseph Chalier est guillotiné. Personnage incontournable de la période révolutionnaire à Lyon, la Croix-Rousse porta son nom de 1793 au 20 février 1795. Un "révolutionnaire pur et dur" surtout en parole. Michelet dira de lui :"Un coeur malade de pitié, et souffrant douloureusement de l'amour et des hommes" et Lamartine : "Fanatique de l'impossible." Son exécution n'est pas un modèle d'humanisme. Le bourreau Ripet n'a pas lu le mode d'emploi de la guillotine. Résultat : Le couperet glisse mal et ce n'est qu'à la troisième tentative que le cou est entaillé... et il faudra finir le travail au couteau !

Publié le 16 juillet 2005 à 08:59:02 dans Ce jour là.... | Commentaires (0) |

Le 15 juillet....1274

Pendant le concile de Lyon II, le frère Bonaventure décède. Il est enterré le jour même dans le couvent des Cordeliers. A cette emplacement une église sera reconstruite à partir de 1327 et complètement achevée en 1471. C'est aujourd'hui l'église Saint-Bonaventure.

Publié le 15 juillet 2005 à 08:02:52 dans Ce jour là.... | Commentaires (0) |

Le 14 juillet....1789

Sous le règne de Louis-Philippe, la municipalité va honorer le Lyonnais Jacques Flesselle en donnant son nom à la rue qui va de la place Rouville à la place du lieutenant Morel. Ancien intendant de la ville, fondateur d'un prix pour le perfectionnement de la teinture des soies en noir, il fit une carrière administrative qui le conduisit à être nommé prévôt des marchands à Paris en 1789. Pas vraiment un cadeau puisqu'il devait être une des première victimes de cette journée révolutionnaire. Il est vrai que son billet trouvé sur le corps du gouverneur de la Bastille, de Launay, avait de quoi mettre en colère les Parisiens : Flesselle promettait de les amuser ! 

Publié le 14 juillet 2005 à 08:00:54 dans Ce jour là.... | Commentaires (0) |

La 13 juillet....1928

Au terme d'une longue lutte menée par Louis Loucheur (mais aussi par Laurent Bonnevay, né à Saint-Didier-au-Mont-d'Or), la loi qui porte son nom est votée. Cette loi permet à l'Etat d'aider une nouvelle catégorie de logements, les Habitations à Loyer Moyen. Il s'engage sur un programme de financement de 260 000 logements. Lyon lui a rendu hommage en lui attribuant l'ancien chemin des Abattoirs, entre la rue du Sergent Michel Berthet et l'avenue Joannès Masset.

Publié le 13 juillet 2005 à 07:26:08 dans Ce jour là.... | Commentaires (0) |

Le 12 juillet.... 1813

C'est la date de naissance du grand physiologiste Claude Bernard. Lyon l'honore depuis 1878, en ayant donné son nom au quai entre la place Raspail et l'avenue Berthelot. Claude Bernard est né à Saint Julien en Beaujolais. Fils de vigneron, il est d'abord tenté par le théâtre. Le critique Saint-Marc Girardin lui conseillera de faire médecine, ce qui n'était pas à l'évidence une mauvaise idée puisque l'auteur de "l'introduction à l'étude de la médecine expérimentale" fut celui qui permis de comprendre la digestion.

Publié le 12 juillet 2005 à 07:09:03 dans Ce jour là.... | Commentaires (0) |

<< |1| 2| 3| 4| 5| 6| 7| 8| 9| 10| 11| 12| 13| 14| 15| 16| 17| 18| 19| 20| 21| 22| 23| >>