créer un blog ou un site | www.i-citoyen.com | www.i-rhonealpes.com | www.i-grandlyon.com | www.i-lyon.com

Présentation

Robert Luc, historien de la Croix-rousse.

Les Bambanes, les traboules de Lyon et les canuts de la croix-rousse.

robert.luc2@wanadoo.fr
04 78 27 11 51


Nous trouver Nous trouver

Décembre

DiLuMaMeJeVeSa
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Canut

Petite contribution à l'origine du nom de canut. S'il faut abandonner l'idée de trouver un jour la véritable origine, il est intéressant de savoir qu'en 1832 les canuts en débattent. Voilà ce qu'écrit M. Raoul, veloutier dans l'Echo de la Fabrique :

"...Quant au mot "canut" ou "cannu" j'avouerai ingénument qu'il m'a toujours paru être, non pas une épithète injurieuse, mais simplement un terme d'innocence raillerie donné et reçu comme tel. Ainsi pour les autres professions, nous avons les termes de "gniafre" (cordonnier), de merlan (perruquier), de mitron, de pique-prunes (tailleur) etc, dans la langue parlée seulement, sobriquets dont jamais nul individu ne s'est jamais sérieusement ni hautement qualifié."

Publié le 22 décembre 2005 à 08:29:21 dans Chroniques Croix-Roussiennes | Commentaires (0) |

Le 22 décembre....1790

Deux chamoine-comtes de Lyon, sont arrêtés par la garde nationale de Belley. Ils sont impliqués dans la conspiration royaliste découverte le 8 décembre.

Publié le 22 décembre 2005 à 08:10:27 dans Ce jour là.... | Commentaires (0) |

Le 21 décembre....1793

Les cendres de Challier seront portées au Panthéon. Collot d'Herbois (ancien directeur du Grand Théätre) est chargé de faire un rapport à la Convention sur la situation de Commune-Afranchie (Lyon). Il justifie les mitraillades par l'importance des crimes. Le soir, il renouvelle son récit de la répression à Lyon au club des Jacobins et fait l'éloge des 20 Jacobins qui l'ont accompagné.

Publié le 21 décembre 2005 à 07:03:17 dans Ce jour là.... | Commentaires (0) |

Le 20 décembre....1793

Une députation de Lyonnais vient se plaindre à la Convention de la rigueur et des abus de la répression.

Publié le 20 décembre 2005 à 07:23:35 dans Ce jour là.... | Commentaires (0) |

Le 19 décembre....1797

Joséphine de Beauharnais est de passage à Lyon pour rejoindre son mari, Napoléon Bonaparte, en Italie. L'administration centrale du département lui fait remettre une médaille pour le général où il est inscrit : "Il ne combattit que pour la paix et les droits de l'homme".

Publié le 19 décembre 2005 à 07:10:07 dans Ce jour là.... | Commentaires (0) |

Le 18 décembre....1793

Le comité révolutionnaire de l'arrondissement de Porte-Froc (aujourd'hui quartier de la rue de la Bombarde) demande de porter le nom de Riard (ami de Chalier et guillotiné le 22 juillet 1793) et de nommer la rue Saint-Jean, rue Marat, le quai des Comtes (quai Romain Rolland) quai Sautemouche (amis de Chalier et massacré le 27 juin 1793)

Publié le 18 décembre 2005 à 11:39:48 dans Ce jour là.... | Commentaires (0) |

Le 17 décembre....1789

Le rédacteur du Journal de Lyon, invite le roi à venir s'installer à Lyon. Outre le fait que cette venue susciterait la reprise des affaires, le roi serait ainsi soustrait à la mauvaise influence de l'Assemblée...

Publié le 17 décembre 2005 à 07:28:46 dans Ce jour là.... | Commentaires (0) |

Le 16 decembre....1792

Antoine Rater (architecte, la Croix-Rousse a une montée qui porte son nom sur les pentes du Rhône) et Joseph Chinard (sculpteur) détenus à Rome sur ordre de l'Inquisition, rentrent à Lyon et ont les honneurs du conseil municipal.

Publié le 16 décembre 2005 à 07:29:57 dans Ce jour là.... | Commentaires (0) |

1| 2| 3| 4| >>