créer un blog ou un site | www.i-citoyen.com | www.i-rhonealpes.com | www.i-grandlyon.com | www.i-lyon.com

Présentation

Robert Luc, historien de la Croix-rousse.

Les Bambanes, les traboules de Lyon et les canuts de la croix-rousse.

robert.luc2@wanadoo.fr
04 78 27 11 51


Nous trouver Nous trouver

Novembre

Le 29 novembre.... 1831

Révolte des Canuts :

L'Echo de la Fabrique, le journal des tisseurs sur soie, donne son avis sur le préfet Du Molart

"Nous n'avons jamais blâmé l'autorité, nous ne l'avons point flattée ; ce n'est pas là notre affaire. Nous laissons aux feuilles politiques le soin de fouiller dans les actes de l'administration, ce qui a trait aux catégories de résistance ou de mouvement, d'extrème ou de juste-milieu ; notre mission est tout industrielle ; et, si nous avons montré des opinions politiques que nous professons, c'est moins pour plaire à cette administration que pour apprendre aux partisans de la dynastie déchue, qui certes ne sont ni nombreux, ni influents dans notre ville, que nous aurions été les premiers à prendre les armes pour défendre la dynastie de juillet. Mais nous ne pouvons passer sous silence les calomnies dirigées par quelques négociants contre le premier magistrat du département, calomnies d'autant plus atroces, qu'on l'a montré comme favorisant des projet factieux ! Pouvait-on accuser M. Du Molart d'être l'ennemi du gouvernement établi ? Homme vertueux, sorti de sa retraite pour administrer notre département, n'ayant porté qu'une seule cocarde, celle qui brille aujourd'hui à nos chapeaux ; pourquoi chercherait-on à jeter du blâme sur sa conduite ? Serait-ce parce que M. le préfet avait osé soulever le voile de l'égoïsme ? serait-ce parce que son âme généreuse avait résolu de fermer les plaies de la misère ? serait-ce parce que ses actions s'accordent avec son âme ? serait-ce enfin parce que, nommé par le roi citoyen, il avait compris sa mission, et mérité, par sa popularité, le titre qui devrait être envié par tous les magistrats, de "père des ouvriers ?" M. le préfet Du Molart est en paix avec sa conscience, et si, par une conduite toute généreuse, il a encouru le disgrâce de quelques hommes, il en est dédommagé par l'amour et le reconnaissance d'une immense population."

Publié le 29 novembre 2005 à 09:28:41 dans Ce jour là.... | Commentaires (0) |