créer un blog ou un site | www.i-citoyen.com | www.i-rhonealpes.com | www.i-grandlyon.com | www.i-lyon.com

Présentation

Robert Luc, historien de la Croix-rousse.

Les Bambanes, les traboules de Lyon et les canuts de la croix-rousse.

robert.luc2@wanadoo.fr
04 78 27 11 51


Nous trouver Nous trouver

Août

DiLuMaMeJeVeSa
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Le 21 août.... 1984

Mort à Menton de Joannès Ambre, avocat, adjoint au maire. La ville a attribué son nom à la place qui accueille le Théâtre de la Croix-Rousse, Grande Rue. Un personnage important de l'histoire de Lyon. Dans son livre "Lyon, le sang et l'encre" (Edition Alain Moreau) Pierre Mérindol, grand reporter au Progrès (celui qui faisait honneur au journalisme) écrit à propos de la mort de l'avocat et homme politique : "Faute de choisir parmi les différentes versions successives qui en ont été données et entre les hypothèses que l'on peut avancer dans un climat de tension aussi extrème, on peut simplement constater que, le 21 août 1984, Joannès Ambre est mort abandonné, menacé, aux abois, comme s'il n'avait pas d'autre solution à son tourment et à son désarroi. Ceci étant vrai dans le cas d'une crise cardiaque - la mort, et il le savait bien, pouvant être due à une sorte de malaise psychosomatique- dans le cas d'un véritable suicide ou encore dans celui d'un crime. Rien n'a autant ressemblé à la vie de Ambre que sa mort : le mystère."

Publié le 21 août 2005 à 08:02:45 dans Ce jour là.... | Commentaires (0) |