créer un blog ou un site | www.i-citoyen.com | www.i-rhonealpes.com | www.i-grandlyon.com | www.i-lyon.com

Présentation

Robert Luc, historien de la Croix-rousse.

Les Bambanes, les traboules de Lyon et les canuts de la croix-rousse.

robert.luc2@wanadoo.fr
04 78 27 11 51


Nous trouver Nous trouver

Juillet

DiLuMaMeJeVeSa
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Le 16 juillet....1793

A six heures du soir Joseph Chalier est guillotiné. Personnage incontournable de la période révolutionnaire à Lyon, la Croix-Rousse porta son nom de 1793 au 20 février 1795. Un "révolutionnaire pur et dur" surtout en parole. Michelet dira de lui :"Un coeur malade de pitié, et souffrant douloureusement de l'amour et des hommes" et Lamartine : "Fanatique de l'impossible." Son exécution n'est pas un modèle d'humanisme. Le bourreau Ripet n'a pas lu le mode d'emploi de la guillotine. Résultat : Le couperet glisse mal et ce n'est qu'à la troisième tentative que le cou est entaillé... et il faudra finir le travail au couteau !

Publié le 16 juillet 2005 à 08:59:02 dans Ce jour là.... | Commentaires (0) |

Nouvelles technologies

Il y a deux siècles la Croix-Rousse accueillait une nouvelle technologie, celle de Jacquard. Aujourd'hui, toutes proportions gardées, elle possède de plus en plus d'entreprises qui oeuvrent dans le domaine de l'informatique. Le quartier n'est pas encore celui d'un dortoir de luxe dont certains rêvent. Saluons la sarl de Christophe Michel, "Chorten" installée sous les toits du 16 de la rue Jean Jullien. Un gone sympa qui offre de multiples services liés à l'informatique. Pour le joindre : 08 71 05 38 21 ou 06 85 92 79 73. Courriel : infos@chorten.fr   Site : http://www.chorten.net

Publié le 15 juillet 2005 à 11:26:51 dans Actualités croix-roussiennes | Commentaires (1) |

Le 15 juillet....1274

Pendant le concile de Lyon II, le frère Bonaventure décède. Il est enterré le jour même dans le couvent des Cordeliers. A cette emplacement une église sera reconstruite à partir de 1327 et complètement achevée en 1471. C'est aujourd'hui l'église Saint-Bonaventure.

Publié le 15 juillet 2005 à 08:02:52 dans Ce jour là.... | Commentaires (0) |

Le 14 juillet....1789

Sous le règne de Louis-Philippe, la municipalité va honorer le Lyonnais Jacques Flesselle en donnant son nom à la rue qui va de la place Rouville à la place du lieutenant Morel. Ancien intendant de la ville, fondateur d'un prix pour le perfectionnement de la teinture des soies en noir, il fit une carrière administrative qui le conduisit à être nommé prévôt des marchands à Paris en 1789. Pas vraiment un cadeau puisqu'il devait être une des première victimes de cette journée révolutionnaire. Il est vrai que son billet trouvé sur le corps du gouverneur de la Bastille, de Launay, avait de quoi mettre en colère les Parisiens : Flesselle promettait de les amuser ! 

Publié le 14 juillet 2005 à 08:00:54 dans Ce jour là.... | Commentaires (0) |

Aubade à la Maison des Canuts

Les Enfants de l'Espoir, un choeur d'enfants de Besançon ont donné une aubade dans la Maison des canuts après une visite dans l'histoire des tisseurs sur soie. Une visite prolongée par une bambane sur le plateau et les pentes croix-roussiennes.

Publié le 13 juillet 2005 à 17:21:35 dans Actualités croix-roussiennes | Commentaires (0) |

Pas très malin !

Nom d'un rat ! Le père Glaudius vient de trouver sous ses bésicles un article qui l'a mis en colère. Pour 11,50 euros (c'est le prix payé par le journal pour ce papier) l'auteur de la photo légendée paraît approuver l'inscription qu'elle qualifie d'écologique, revendiquant un espace vert à l'emplacement du Club de l'Amitié. Qu'elle sache que l'ancien bâtiment était utilisé par plus de 50 associations dont près de la moitié, par des associations d'handicapés ! Des associaitons qui vont retrouver leurs locaux une fois la construction réalisée. Les "écologiques poètes" sont en fait quelques riverains qui voudraient sans doute revenir avant 1810, date à laquelle la Croix-Rousse étaient habitées par 4 000 personnes (religieux, riches bourgeois lyonnais, jardiniers, agriculteurs, commerçants et artisans). Quand à l'envolée poétique mettant à contribution Prévert, elle lui semble malvenue et la fin de l'article encore plus : "...juste pour nous rappeler que la ville sans verdure n'est pas respirable"... ouais... quand on sait que ceux qui étaient à l'origine du Club de l'Amitié étaient des copains insuffisants respiratoires !

Publié le 13 juillet 2005 à 14:11:28 dans L'humeur du père Glaudius | Commentaires (0) |

La 13 juillet....1928

Au terme d'une longue lutte menée par Louis Loucheur (mais aussi par Laurent Bonnevay, né à Saint-Didier-au-Mont-d'Or), la loi qui porte son nom est votée. Cette loi permet à l'Etat d'aider une nouvelle catégorie de logements, les Habitations à Loyer Moyen. Il s'engage sur un programme de financement de 260 000 logements. Lyon lui a rendu hommage en lui attribuant l'ancien chemin des Abattoirs, entre la rue du Sergent Michel Berthet et l'avenue Joannès Masset.

Publié le 13 juillet 2005 à 07:26:08 dans Ce jour là.... | Commentaires (0) |

Guinguettes

L'association croix-roussienne Varahu, gérante de la guinguette des solidarités, tient le cap sur le bord du Rhône. Demain, mercredi 13 juillet de nombreuses interventions d'artistes (Basse Tonne, Mazalda, Leitmotiv-Blastick Pertrand), des manifestations pour les enfants (goûter équitable par les Artisans du Monde, un atelier jeux par l'AFEV) et l'évocation de la révolte des Canuts de 1831. 

Publié le 12 juillet 2005 à 20:43:42 dans Actualités croix-roussiennes | Commentaires (0) |

<< |1| 2| 3| 4| 5| 6| 7| 8| 9| 10| >>